FLASH INFO:

Accueil » Actualites

Le CSAS engagé aux côtés du PN-OEV pour l’amélioration de la qualité des services offerts aux Orphelins et Enfants rendus Vulnérables du fait du VIH/Sida (OEV)
Le CSAS engagé aux côtés du PN-OEV pour l’amélioration de la qualité des services offerts aux Orphelins et Enfants rendus Vulnérables du fait du VIH/Sida (OEV)

Avec un taux de prévalence de 3.7% en 2012 (EDS-MICS), le VIH/Sida reste un problème majeur de santé publique en Côte d’Ivoire ayant un impact considérable sur les enfants. En effet, le pays compte 476 391 OEV (PN-OEV, 2016), confrontés à des problèmes d’ordre psychologique, socio-économique, nutritionnel, éducatif, de protection, etc. Malgré la mobilisation de nombreux acteurs en faveur des OEV, des besoins persistent notamment en termes d’harmonisation des pratiques des acteurs de terrain, d’adéquation entre les services offerts et les besoins réels des OEV et d’adoption de stratégies de pérennisation.

Le Centre SAS a participé au processus national de révision et d’adaptation des standards pour l’amélioration de la qualité des services offerts aux OEV et leurs familles.

Coordonnées par le Programme National de prise en charge des orphelins et autres enfants rendus vulnérables du fait du VIH/Sida (PN-OEV), deux sessions de travail ont été organisées à cet effet :

  • Un atelier de révision des standards pour l’amélioration de la qualité des services offerts aux OEV et leurs familles, organisé à Yamoussoukro du 25 au 29 juin 2018 ;
  • Un atelier d’adaptation des standards pour l’amélioration de la qualité des services offerts aux OEV et leurs familles à l’approche Standards Based Management and Recognition (SBM-R), organisé à Yamoussoukro, du 01er au 06 Juillet 2018.

Ces sessions ont réuni une trentaine de participants issus en majorité des structures étatiques (Ministère de la Femme, de la Protection de l'Enfant et de la Solidarité, etc.), des partenaires techniques et financiers (CDC ; PEPFAR, etc.) et du Centre SAS au titre de partenaire de mise en œuvre.

La prochaine étape de ce processus sera un atelier de validation des standards et de l’outil SBM-R, prévu pour le mois de septembre 2018.

Mot de la directrice
Mme Diagola Penda TOURE

1995 – 2015, voilà 20 ans déjà qu'un groupe composé de 03 assistants sociaux, une secrétaire de direction, une aide sociale, un coursier, une fille de ...

Lire la suite

AVIS D'APPEL D'OFFRES

Le Centre Solidarité Action Sociale de Bouaké lance un appel d'offres pour la sélection d'un cabinet d'expertise comptable pour la certification de ses comptes pour l'exercice 2016.

Ci-joint les termes de référence.

Pour de plus amples informations, ...

 
Pensez-vous que le Centre SAS joue vraiment son rôle dans la lutte contre le SIDA
  Voir les résultats