FLASH INFO:

Accueil » Actualites

Renforcement des capacités des prestataires de soins et soutiens au Centre SAS
Renforcement des capacités des prestataires de soins et soutiens au Centre SAS

Dans le cadre du plan de renforcement des capacités des prestataires de soins et soutiens, le Centre SAS a organisé des séances de coaching à destination de son personnel. Ces dernières ont porté sur des thèmes clés dans les activités du CSAS, à savoir :

  • La transition de la consultation pédiatrique à la consultation adulte
  • L’approche famille selon le CSAS
  • L’inobservance au traitement chez les adolescents

À l’approche de la cérémonie célébrant le passage des adolescents de la pédiatrie au service adulte, il était important de faire le point sur les enjeux et les points clés de la transition afin d’accueillir au mieux cet événement. En effet, la transition d’un adolescent de la prise en charge pédiatrique à la prise en charge adulte peut être un moment anxiogène. Il convient donc de comprendre les difficultés auxquelles il peut faire face afin de le soutenir lors de cette période. La transition est une étape capitale pour accompagner le développement en bonne santé des adolescents et accroitre leur capacité à faire leur propre plaidoyer et à gérer leur propre prise en charge.

La famille est le meilleur lieu pour soigner la personne malade du VIH/sida, c’est pourquoi le Centre SAS a adopté l’approche famille dès sa création. L’approche famille est défini comme « un ensemble de stratégies permettant d’utiliser un sujet index comme point d’entrée dans la famille, pour amener le (la) conjoint(e), les enfants et les autres membres de la famille à un conseil et dépistage du VIH pour une prise en charge globale de toute la famille. ». Elle consiste donc à impliquer la famille de la personne infectée dans sa prise en charge et présente de nombreux avantages. Par exemple, elle favorise l’épanouissement du patient en réduisant la stigmatisation et l’auto stigmatisation ; renforce les liens familiaux et permet à l’ensemble des membres de la famille d’avoir accès à l’information sur le VIH et aux possibilités de traitements.

L’observance au traitement chez les adolescents vivant avec le VIH (AVVIH) est un enjeu partagé par toutes les structures de prise en charge. L’adolescence peut être une période de remise en question, de recherche d’autonomie et de conduite à risque qui favorise l’inobservance au traitement antirétroviral. À cela s’ajoute certaines situations liées à l’environnement familial, l’état psychologique du patient, l’annonce du statut, etc. La compréhension des difficultés auxquelles font face les adolescents est nécessaire pour un bon accompagnement de ces derniers. Une certaine habileté est nécessaire pour déceler une mauvaise observance et ses causes sans brusquer le patient et ainsi proposer des solutions efficaces.

Au-delà du renforcement des capacités, ces séances étaient l’occasion de partager des expériences, des bonnes pratiques ainsi que de mener une réflexion collective afin d’offrir le meilleur service possible aux usagers du Centre SAS.

Mot de la directrice
Mme Diagola Penda TOURE

1995 – 2015, voilà 20 ans déjà qu'un groupe composé de 03 assistants sociaux, une secrétaire de direction, une aide sociale, un coursier, une fille de ...

Lire la suite

AVIS D'APPEL D'OFFRES

Le Centre Solidarité Action Sociale de Bouaké lance un appel d'offres pour la sélection d'un cabinet d'expertise comptable pour la certification de ses comptes pour l'exercice 2016.

Ci-joint les termes de référence.

Pour de plus amples informations, ...

 
Pensez-vous que le Centre SAS joue vraiment son rôle dans la lutte contre le SIDA
  Voir les résultats