FLASH INFO:

Accueil » Message de la Directrice

Mme Diagola Penda TOURE
Mme Diagola Penda TOURE

1995 – 2015, voilà 20 ans déjà qu'un groupe composé de 03 assistants sociaux, une secrétaire de direction, une aide sociale, un coursier, une fille de ménage  et un animateur social a décidé de se jeter dans l’aventure de la lutte contre le Sida en s’investissant dans le volet le plus complexe de l’époque c’est – à – dire la prise en charge des PVVIH et leurs familles.

Cela a été un véritable combat au quotidien, il fallait lutter contre les informations erronées les préjugés, la stigmatisation, le rejet, les cultures et tabous de toutes sortes pour maintenir ou réhabiliter le séropositif dans sa dignité humaine tout en lui donnant l’envie de vivre et les moyens de sa survie.

Aujourd’hui cette lutte a beaucoup évolué :

-          Le CSAS exerce sur ses propres sites. De 7 personnes  il compte actuellement plus de50 salariées 10 fonctionnaires, 02 médecins  vacataires et une trentaine de bénévoles sous la bannière d’un conseil d’administration très actif. Le CSAS intervient maintenant dans 4 régions du pays  (GBEKE PORO HAMBOL ET BELIER) avec une antenne ouverte à Korhogo.

-          Les ARV denrée rare d’antan, sont disponibles partout même dans nos campagnes. La  PVVIH peut vivre comme tout le monde avec une expérience de vie normale.

-          Les femmes séropositives donnent naissance à  des enfants séronégatifs.

-           Des enfants nés séropositifs qui ne pouvaient vivre naguère plus de cinq ans deviennent Aujourd’hui des adolescents et jeunes gens en bonne santé avec toutes les caractéristiques inhérentes à leur âge.

Cependant d’autres défis restent à relever :

-          Maintenir le cap en rompant Toutes les chaines de transmission pour réduire au maximum les nouvelles infections.

-          Accompagner tous les adolescents séropositifs pour faire d’eux de véritables adultes, agents de développement de ce pays.

-          Investir toutes les régions du pays, même les zones rurales les plus reculées, pour offrir informations vraies, soins et soutiens aux PVVIH

-          Donner forme au nouveau slogan du ministère de la santé et de la lutte contre le VIH/Sida qui est « une nouvelle infection, est une infection de trop ».

Je voudrais à ce stade de mon propos :

-          Dire grand merci à tous ceux, au plan national comme international, qui ont cru et continuent de croire en nous, à travers leurs financements, appuis techniques et ressources humaines à nous apportés. Je prends l’engagement au nom du CSAS de tout mettre en œuvre pour utiliser à bon escient toutes les ressources mises à notre disposition en vue d’offrir des services de qualité aux bénéficiaires dans toutes nos zones d’intervention

 

-          Féliciter  toutes les équipes du CSAS de Bouaké et de Korhogo pour le travail abattu pendant toutes ces années tant en période de crise qu’en période de paix. A tout moment elles ont répondu  présent, démontrant qu’elles assument leur engagement comme un sacerdoce.

Pour clore  je voudrais inviter le personnel du CSAS  à s’investir sans relâche pour relever tous les autres défis restants dont un, nous tient particulièrement à cœur. Il s’agit  de l’autonomisation qui nous permettra d’être moins dépendance vis-à-vis des bailleurs de fonds  internationaux dans un environnement variable, afin de continuer la mission que nous nous sommes assignée : L’accompagnement des PVVIH, leur famille et surtout les enfants qui en sont issus sur le chemin de vie pour que le CENTRE SAS soit chaque jour un peu plus une lumière pour la vie

Je vous remercie
Diagola Penda TOURE

Mot de la directrice
Mme Diagola Penda TOURE

1995 – 2015, voilà 20 ans déjà qu'un groupe composé de 03 assistants sociaux, une secrétaire de direction, une aide sociale, un coursier, une fille de ...

Lire la suite

AVIS D'APPEL D'OFFRES

Le Centre Solidarité Action Sociale de Bouaké lance un appel d'offres pour la sélection d'un cabinet d'expertise comptable pour la certification de ses comptes pour l'exercice 2016.

Ci-joint les termes de référence.

Pour de plus amples informations, ...

 
Pensez-vous que le Centre SAS joue vraiment son rôle dans la lutte contre le SIDA
  Voir les résultats